MARDI 7 AOÛT 2012
VISITE DE COURTOISIE DE MIKAELE KULIMOETETOKE
A l’occasion d’une visite de courtoisie, le président Jean TAMA a reçu monsieur Mikaele KULIMOETETOKE, Vice-président de l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna, et madame Malia GAVEAU, déléguée de Wallis et Futuna en Polynésie.
Siégeant au CESC depuis 2010, Makalio FOLITUU s’est fait un honneur de rencontrer cette personnalité de haut rang de même origine que lui.
Invité au congrès des maires à Tahaa la semaine dernière, monsieur KULIMOETETOKE s’attache à mettre son séjour à profit pour rencontrer tous les acteurs politiques et économiques polynésiens.
Élu en mars 2012, monsieur KULIMOETETOKE considère qu’une réforme institutionnelle doit être mise en œuvre pour amener la collectivité de Wallis et Futuna sur le chemin du développement économique et social. La particularité de cette collectivité française d’outre-mer réside dans l’organisation du pouvoir politique confié aux trois monarchies traditionnelles dont les rois gouvernent avec des conseils élus et un préfet qui officie comme un gouverneur. Datant de 1961, le statut de cette collectivité n’a jamais été modifié.
 
MARDI 7 AOÛT 2012
Visite de courtoisie du Vice-président de l'assemblée de Wallis et Futuna, M. Mikaele KULIMOETOKE
 
 
A l’occasion d’une visite de courtoisie, le président Jean TAMA a reçu monsieur Mikaele KULIMOETOKE, Vice-président de l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna, et madame Malia GAVEAU, déléguée de Wallis et Futuna en Polynésie.
 
Siégeant au CESC depuis 2010, Makalio FOLITUU s’est fait un honneur de rencontrer cette personnalité de haut rang de même origine que lui.
 
Invité au congrès des maires à Tahaa la semaine dernière, monsieur KULIMOETOKE s’attache à mettre son séjour à profit pour rencontrer tous les acteurs politiques et économiques polynésiens.
 
 
Élu en mars 2012, monsieur KULIMOETOKE considère qu’une réforme institutionnelle doit être mise en œuvre pour amener la collectivité de Wallis et Futuna sur le chemin du développement économique et social. La particularité de cette collectivité française d’outre-mer réside dans l’organisation du pouvoir politique confié aux trois monarchies traditionnelles dont les rois gouvernent avec des conseils élus et un préfet qui officie comme un gouverneur. Datant de 1961, le statut de cette collectivité n’a jamais été modifié.
 
 
dsc_0419
De gauche à droite : Makalio FOLITUU, Malia GAVEAU, Mikaele KULIMOETOKE, Jean TAMA