Suivez-nous sur :

  facebook twiter youtubenewsletter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242

 

La reconnaissance par l'Etat des droits des victimes des essais nucléaires français

Rapport 139 CESC

Rapport n° 139/CESC du 15-11-20062.8 Mo

Réforme et modernisation du statut de patenté ou entrepreneur individuel en Polynésie française

Rapport153

pdfRapport153-CESC.pdf1.34 Mo

L'avenir de la Polynésie française face à une gouvernance durable de son patrimoine marin

Rapport-152-CESC-patrimoine-marin

pdfRapport n° 152/CESC du 21/01/20154.30 Mo

L'implantation de jeux de casino en Polynésie française

pdfRapport 149-CESC803.66 Ko

L'emploi des jeunes en Polynésie française

pdfTélécharger PDF4.52 Mo

Feuilletez le document

L'aménagement des plages publiques

 Télécharger PDF 3.08 Mo

Le sport en Polynésie française

pdfTéléchargez le PDF4.03 Mo

Rapport sur la réforme de la PSG

pdfTéléchargez le PDF2.12 Mo

Feuilletez le document

Rapport synthétique de la Conférence des 40 ans du CESC

Page 1 de Livret 40 ans CESC vf

pdf Rapport synthétique de la Conférence du CESC du 11 juillet 2017

Rapport d'activité 2016 du CESC

Rapport d'activité 2016 du CESC

pdfRapport d'activité 20162.34 Mo

Rapport d'activité 2015 du CESC

Rapport d'activité 2015 du CESC

pdfTélécharger le PDF2.19 Mo

RAPPORT D'ACTIVITE 2014

pdfRapport d'Activité 20141.59 Mo

Bilan d'activité 2012

pdfTéléchargez le PDF14.18 Mo

Bilan d'activité 2011

bilan-activite-2011-cesc

pdfTéléchargez le PDF10.28 Mo

Bilan de mandature 2009-2013

Bilan de mandature 2009-2013

pdfBilan de mandature 2009-20133.97 Mo

Derniers rapports en ligne

  • Avis 99/2017 en date du 09/11/17

    sur le projet de « loi du pays » portant diverses mesures en faveur de l’accessibilité foncière

    pdfAvis n°99/2017

  • Avis 98/2017 en date du 09/11/17

    sur le projet de "loi du pays" modifiant le code de l’environnement et fixant les conditions et modalités de création, d’exploitation et de suivi des sites pilotes dénommés « Centres d’Enfouissement Techniques Simplifiés »

    pdfAvis n°98/2017

>> Consultez tous les rapports & avis

Agenda

  • Jeudi 9 novembre 2017

    8h30 - Assemblée plénière : 

    1) Etude avant adoption du projet d'avis sur le projet de "loi du pays" modifiant le code de l'environnement et fixant les conditions et les modalités de création, d'exploitation et de suivi des sites pilotes dénommés centres d'enfouissement techniques simplifiés ;

    2) Etude avant adoption du projet d'avis sur le projet de "loi du pays" portant diverses mesures en faveur de l'accessibilité foncière.

     
  • Mardi 7 novembre 2017

    8h30 - Assemblée plénière :

    1) Examen et adoption d'un projet d'avis sur le projet de "loi du pays" portant modification de la "loi du pays" n°2015-3 du 25 février 2015 modifiée relative aux conditions d'admission au régime de solidarité "RSPF" et au contrôle de leur respect.

    2) Présentation de l'enquête emploi et Budget des familles par l'Institut de la Statistique de Polynésie française.

     
  • Jeudi 17 août 2017

    8h30 - Assemblée plénière : Examen et adoption du projet d’avis sur un projet de « loi du Pays » portant modification du livre II de la partie I du code du travail relatif au contrat de travail et du livre VI de la partie V du code du travail relatif au travail illégal. Le projet d’avis sera présenté par mesdames Marie-Hélène TIRAO et Diana YIENG KOW en leur qualité de rapporteures.

     
  • Mardi 25 juillet 2017

    08h00 - Assemblée plénière : Examen et adoption du projet d’avis sur le projet de "loi du pays" relatif aux aides au secteur de la pêche, présenté par madame Lucie TIFFENAT et monsieur Félix FONG en leur qualité de rapporteurs.

     
>> Consulter tout l'agenda

actu-Mbaye7fev12

 

MARDI 7 FÉVRIER 2012
L’AMBASSADEUR ABDOUL AZIZ M’BAYE REÇU AU CESC
Le Président Jean TAMA a reçu ce matin au siège du CESC son Excellence l’Ambassadeur Abdoul Aziz M’BAYE, Délégué de l’Union Européenne pour le Pacifique à Fidji. Depuis sa nomination en 2011, il effectue sa première mission officielle en Polynésie française.
A l'occasion de sa visite protocolaire au CESC, l’Ambassadeur était accompagné de monsieur Francisco Javier ORTIZ DE ZUNEGA, Chargé d'affaires au bureau PTOM de la Commission Européenne à Nouméa, monsieur Thierry CATTEAU, proche collaborateur de l'Ambassadeur, et monsieur Charles GARNIER, Chef du Bureau des Affaires Européennes rattaché à la Présidence de la Polynésie française.
Plusieurs membres du bureau du CESC ont été associés à cette rencontre. Ils ont manifesté beaucoup d'attention aux propos de leur hôte de marque qui s’est montré très ouvert au dialogue.
Les représentants de la société civile ont clairement affiché leurs inquiétudes face à la crise économique du Fenua qui perdure depuis trop longtemps et qui tend à s’aggraver au fil du temps.
L’Union Européenne intervient en Polynésie française depuis de longues années. Les chantiers financés par le 11ème FED feront l’objet de la visite du Délégué, tel le dispositif d’assainissement de la ville de Papeete par exemple. L’Ambassadeur n'a pas manqué de préciser les prérogatives de l'Union Européenne dont l’objectif premier est de renforcer la coopération économique des nations qui la composent. Plusieurs outils de financement sont gérés par la Commission Européenne tant pour accompagner les politiques gouvernementales, que pour soutenir des projets macro-économiques. L’Union Européenne est très sensible aux projets liés aux droits de l’homme et à ses activités (lutte contre les discriminations, formation, artisanat, commerce, changement climatique, etc.), pour peu qu’ils produisent de la richesse. D’autres domaines tels que la culture, l’environnement, l’agriculture, la pêche, les énergies renouvelables ou encore les technologies de l’information peuvent être soutenus par les fonds européens. Outre les collectivités, les ONG et le secteur privé peuvent résolument prétendre à ces aides. Pour son Excellence, la Polynésie française possède d’énormes potentiels. Il lui appartient de les exploiter dans le sens du développement durable.
La société civile organisée a exprimé un vif intérêt pour les possibilités de soutien financier qui peuvent s’offrir à elle. S’adressant à monsieur GARNIER, le président du Conseil économique, social et culturel l’a invité à venir présenter très prochainement aux membres de la quatrième institution du Pays tous les dispositifs de financement européens existants.
De gauche à droite : MM. Francisco Javier ORTIZ DE ZUNIGA, Abdoul Aziz M’BAYE, et Thierry CATTEAU
Les membres du CESC ont salué leurs hôtes avec une lueur d’espoir au fond des yeux

MARDI 7 FÉVRIER 2012

L’AMBASSADEUR ABDOUL AZIZ M’BAYE REÇU AU CESC

Le Président Jean TAMA a reçu ce matin au siège du CESC son Excellence l’Ambassadeur Abdoul Aziz M’BAYE, Délégué de l’Union Européenne pour le Pacifique à Fidji. Depuis sa nomination en 2011, il effectue sa première mission officielle en Polynésie française.

A l'occasion de sa visite protocolaire au CESC, l’Ambassadeur était accompagné de monsieur Francisco Javier ORTIZ DE ZUNEGA, Chargé d'affaires au bureau PTOM de la Commission Européenne à Nouméa, monsieur Thierry CATTEAU, proche collaborateur de l'Ambassadeur, et monsieur Charles GARNIER, Chef du Bureau polynésien des Affaires Européennes rattaché à la Présidence de la Polynésie française.

Plusieurs membres du bureau du CESC ont été associés à cette rencontre. Ils ont manifesté beaucoup d'attention aux propos de leur hôte de marque qui s’est montré très ouvert au dialogue.

Les représentants de la société civile ont clairement affiché leurs inquiétudes face à la crise économique du Fenua qui perdure depuis trop longtemps et qui tend à s’aggraver au fil du temps.

L’Union Européenne intervient en Polynésie française depuis de longues années. Les chantiers financés par le 11ème FED feront l’objet de la visite du Délégué, tel le dispositif d’assainissement de la ville de Papeete par exemple. L’Ambassadeur n'a pas manqué de préciser les prérogatives de l'Union Européenne dont l’objectif premier est de renforcer la coopération économique des nations qui la composent. Plusieurs outils de financement sont gérés par la Commission Européenne tant pour accompagner les politiques gouvernementales, que pour soutenir des projets macro-économiques. L’Union Européenne est très sensible aux projets liés aux droits de l’homme et à ses activités (lutte contre les discriminations, formation, artisanat, commerce, changement climatique, etc.), pour peu qu’ils produisent de la richesse. D’autres domaines tels que la culture, l’environnement, l’agriculture, la pêche, les énergies renouvelables ou encore les technologies de l’information peuvent être soutenus par les fonds européens. Outre les collectivités, les ONG et le secteur privé peuvent résolument prétendre à ces aides. Pour son Excellence, la Polynésie française possède d’énormes potentiels. Il lui appartient de les exploiter dans le sens du développement durable.

La société civile organisée a exprimé un vif intérêt pour les possibilités de soutien financier qui peuvent s’offrir à elle. S’adressant à monsieur GARNIER, le président du Conseil économique, social et culturel l’a invité à venir présenter très prochainement aux membres de la quatrième institution du Pays tous les dispositifs de financement européens existants.

De gauche à droite : MM. Francisco Javier ORTIZ DE ZUNIGA, Abdoul Aziz M’BAYE, et Thierry CATTEAU

Les membres du CESC ont salué leurs hôtes avec une lueur d’espoir au fond des yeux

 

Suivez-nous sur :

  facebook twiter youtubenewsletter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242