MARDI 27 DÉCEMBRE 2011
VISITE PROTOCOLAIRE AU PRÉSIDENT OSCAR TEMARU
A l'occasion d'une visite protocolaire, le Président Oscar TEMARU a reçu le nouveau président de la quatrième institution du Pays, monsieur Jean TAMA, accompagné de monsieur Davy LE PRADO, secrétaire général du CESC par intérim.
Cette rencontre a permis à monsieur TAMA de faire valoir la volonté de l'ensemble des représentants de la société civile organisée de coopérer davantage encore avec les décideurs institutionnels du Pays pour sortir notre fenua de la crise économique qui le tourmente. Plusieurs projets de "lois du pays" seraient sous les coudes des ministres et ne devraient pas tarder à être soumis à l'avis circonstancié des membres du CESC.
Dans le cadre de l'Assemblée des Conseils Économiques et Sociaux des Régions de France (ACESRF), monsieur TAMA se rendra à Paris à la mi-janvier 2012 pour représenter le CESC. Il y rencontrera ses homologues métropolitains et ultramarins lors de la première assemblée plénière de l'année. Le président du Pays a assuré qu'il pourra bénéficier des services de la Délégation de la Polynésie française à Paris pour l'accompagner dans toutes ses démarches. Pendant ce séjour, et en sa qualité de président du Régime des Non Salariés (RNS) de la CPS, monsieur TAMA prendra l'attache de l'antenne de la CPS à Paris pour rendre visite aux malades polynésiens.
Au titre de membre de la Chambre de l'Agriculture et de la Pêche Lagonaire (CAPL), monsieur TAMA se rendra à la mi-février à Bruxelles avec le ministre de l'agriculture monsieur Kalani TEIXEIRA accompagné du président et du vice-président de la CAPL. L'objectif étant de signer une convention d'adhésion de la chambre d'agriculture polynésienne à l'APCA (Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture) avant l'ouverture à Paris du Salon International de l'Agriculture du 25 février au 5 mars prochain. L'APCA regroupe toutes les chambres d'agriculture métropolitaines et ultramarines. La Polynésie française est la seule collectivité à n'avoir pas encore rejoint cet organe.
Le Président TEMARU se félicite qu'un agriculteur ait été élu à la présidence de la quatrième institution du Pays et tient à rappeler que l'indépendance alimentaire du fenua passe nécessairement par le développement du secteur primaire.
A l'issue de l'entretien, le Président du Pays a convié ses hôtes à déjeuner avec l'ensemble des membres du gouvernement réunis peu de temps avant en Conseil des Ministres.
Deux présidents qui prônent le développement économique endogène grâce à l'agriculture

A l'occasion d'une visite protocolaire, le Président Oscar TEMARU a reçu le nouveau président de la quatrième institution du Pays, monsieur Jean TAMA, accompagné de monsieur Davy LE PRADO, secrétaire général du CESC par intérim.

Cette rencontre a permis à monsieur TAMA de faire valoir la volonté de l'ensemble des représentants de la société civile organisée de coopérer davantage encore avec les décideurs institutionnels du Pays pour sortir notre fenua de la crise économique qui le tourmente. Plusieurs projets de "lois du pays" seraient sous les coudes des ministres et ne devraient pas tarder à être soumis à l'avis circonstancié des membres du CESC.

Dans le cadre de l'Assemblée des Conseils Économiques et Sociaux des Régions de France (ACESRF), monsieur TAMA se rendra à Paris à la mi-janvier 2012 pour représenter le CESC. Il y rencontrera ses homologues métropolitains et ultramarins lors de la première assemblée plénière de l'année. Le président du Pays a assuré qu'il pourra bénéficier des services de la Délégation de la Polynésie française à Paris pour l'accompagner dans toutes ses démarches. Pendant ce séjour, et en sa qualité de président du Régime des Non Salariés (RNS) de la CPS, monsieur TAMA prendra l'attache de l'antenne de la CPS à Paris pour rendre visite aux malades polynésiens.

Au titre de membre de la Chambre de l'Agriculture et de la Pêche Lagonaire (CAPL), monsieur TAMA se rendra à la mi-février à Bruxelles avec le ministre de l'agriculture monsieur Kalani TEIXEIRA accompagné du président et du vice-président de la CAPL. L'objectif étant de signer une convention d'adhésion de la chambre d'agriculture polynésienne à l'APCA (Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture) avant l'ouverture à Paris du Salon International de l'Agriculture du 25 février au 5 mars prochain. L'APCA regroupe toutes les chambres d'agriculture métropolitaines et ultramarines. La Polynésie française est la seule collectivité à n'avoir pas encore rejoint cet organe.

Le Président TEMARU se félicite qu'un agriculteur ait été élu à la présidence de la quatrième institution du Pays et tient à rappeler que l'indépendance alimentaire du fenua passe nécessairement par le développement du secteur primaire.

A l'issue de l'entretien, le Président du Pays a convié ses hôtes à déjeuner avec l'ensemble des membres du gouvernement réunis peu de temps avant en Conseil des Ministres.

Deux présidents qui prônent le développement économique endogène grâce à l'agriculture