Monsieur Jean TAMA est président du régime RNS de la CPS depuis deux ans. A ce titre, il s'envolera mercredi prochain pour la Nouvelle-Zélande où pendant une semaine il visitera un nouveau point d'accueil de la CPS et de nouveaux hébergements moins coûteux destinés aux malades. Dans le cadre de la préparation du budget primitif 2012 du régime RNS, il a été reçu ce matin au Ministère de la Santé pour une réunion de travail.

Entourés de leurs collaborateurs, le ministre Charles TETARIA et M. Régis CHANG ont fait bon accueil à M. Jean TAMA

A l'issue de cette réunion, le Président Jean TAMA a reçu au siège du CESC monsieur Henri TAURAA, président de la Chambre de l'Agriculture et de la Pêche Lagonaire. Ils ont notamment évoqué le budget primitif 2012 de la Chambre et les départs volontaires à la retraite de certains agents.

Le Président du Pays venant de saisir le CESC sur un projet de "loi du pays" relative aux principes directeurs de la politique énergétique de la Polynésie française, le bureau de l'institution s'est réuni dans la matinée pour établir le calendrier des commissions à venir. Les membres du CESC devant siéger dans les différents conseils d'administration des organisations extérieures ont par la même occasion été désignés. L'an passé, le CESC avait déjà été consulté par l'ancien ministre Teva ROHFRITSCH sur ce même projet de texte pour lequel l'institution avait rendu un avis favorable avec des réserves. Ce projet de texte faisant l'objet d'une nouvelle mouture par le ministre Jacky BRYANT, une nouvelle consultation s'imposait avant son examen et adoption à l'Assemblée de la Polynésie française. Certaines recommandations émises par le CESC dans  son avis rendu en septembre 2010 ont d'ailleurs été retenues dans la nouvelle mouture, démontrant ainsi la pertinence et le bien-fondé de l'analyse faite par l'institution.

Dans la foulée, les membres du bureau présents ont accompagné le Président Jean TAMA pour rendre une visite de courtoisie au Haut-commissaire Richard DIDIER. Cette rencontre a permis de présenter la nouvelle équipe qui compose le bureau et renouveler les souhaits de coopération de la société civile organisée avec l'État. Le Haut-commissaire attache un grand intérêt aux études menées par le CESC et confirme qu'une assistance technique pourrait être apportée par ses services quant à la production d'informations et de données techniques détenues par les différents ministères métropolitains. Le Haut-commissaire a déjà été auditionné par l'institution et est prêt à collaborer davantage, sous réserve de rester dans son domaine de compétence. Il précise que les dossiers évoqués par les membres du bureau du CESC, tel que le budget du Pays, ne sont pas de sa compétence mais qu'il s'y intéresse de près.

Première visite de courtoisie du Président Jean TAMA et des membres du bureau du CESC