VENDREDI 21 OCTOBRE 2011
VISITE DE COURTOISIE DES MISSIONNAIRES DE LA MGEN
La Présidente Raymonde RAOULX a reçu ce matin madame Véronique BESSEYRE (administrateur national et vice-présidente de la SEM) et monsieur Fabian FREDICI (délégué de la SEM) en mission en Polynésie française au titre de la MGEN (Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale). Madame Diana YIENG KOW, première vice-présidente du CESC et secrétaire générale du STIP-AEP (Syndicat territorial des instituteurs, professeurs et agents de l’éducation publique) les accompagnait.
La mission composée de 4 cadres de la SEM (section extra métropolitaine) de la MGEN a pour objectif cette année de tenir des permanences à l’IUFM, ainsi que dans les écoles et collèges de Tahiti, Moorea, Raiatea et Tahaa afin d’accueillir les mutualistes présents et les futurs adhérents.  En l’absence de point d’accueil à demeure, ces déplacements annuels ont été mis en place depuis 1995.
Le second objectif de ce déplacement est d’étudier l’ouverture d’un bureau d’accueil à Papeete, avec le partenariat d’une entité locale s’il s’avérait nécessaire.
La MGEN est la première mutuelle de santé française protégeant 3,5 millions d’individus. C’est le seul organisme de protection sociale complémentaire référencé pour les agents des ministères de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et de la Communication.
Depuis 2009, elle s’ouvre aux écoles privées sous contrat. En Polynésie française, il n’y a pas moins de 11.500 mutualistes.
De gauche à droite : madame YIENG KOW, madame BESSEYRE, monsieur FREDICI, madame RAOULX

La Présidente Raymonde RAOULX a reçu ce matin madame Véronique BESSEYRE (administrateur national et vice-présidente de la SEM) et monsieur Fabian FREDICI (délégué de la SEM) en mission en Polynésie française au titre de la MGEN (Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale). Madame Diana YIENG KOW, première vice-présidente du CESC et secrétaire générale du STIP-AEP (Syndicat territorial des instituteurs, professeurs et agents de l’éducation publique) les accompagnait.

La mission composée de 4 cadres de la SEM (section extra métropolitaine) de la MGEN a pour objectif cette année de tenir des permanences à l’IUFM, ainsi que dans les écoles et collèges de Tahiti, Moorea, Raiatea et Tahaa afin d’accueillir les mutualistes présents et les futurs adhérents.  En l’absence de point d’accueil à demeure, ces déplacements annuels ont été mis en place depuis 1995.

Le second objectif de ce déplacement est d’étudier l’ouverture d’un bureau d’accueil à Papeete, avec le partenariat d’une entité locale s’il s’avérait nécessaire.

La MGEN est la première mutuelle de santé française protégeant 3,5 millions d’individus. C’est le seul organisme de protection sociale complémentaire référencé pour les agents des ministères de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et de la Communication.

Depuis 2009, elle s’ouvre aux écoles privées sous contrat. En Polynésie française, il n’y a pas moins de 11.500 mutualistes.

De gauche à droite : madame YIENG KOW, madame BESSEYRE, monsieur FREDICI, madame RAOULX