JEUDI 13 OCTOBRE 2011
VISITE DE COURTOISIE DE NICOLAS DE SÈZE
Monsieur Nicolas De SÈZE, directeur général de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer, a été reçu mardi au Fare Raumaire par la Présidente Raymonde RAOULX et madame Miri AUNOA, secrétaire du bureau du CESC et représentante des banques locales au sein du collège des entrepreneurs et travailleurs indépendants.
Monsieur De SÈZE a été nommé Directeur Général de l’Institut d’Émission des Départements d’Outre-Mer (IEDOM) et de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer (IEOM) en mars dernier. Son déplacement en Polynésie française entre dans le cadre d’une visite des agences de la région Asie-Pacifique qui l’a précédemment mené en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna. Il est accompagné dans cette courte mission de 3 jours par son directeur adjoint monsieur Francis ROCHE-TOUSSAINT.
Diplômé d’Études Supérieures de Sciences Économiques et de l’Institut d’Études Politiques de Paris, monsieur Nicolas de SÈZE est entré à la Banque de France en 1975. Il rejoint la Direction des Changes en 1989, et sera nommé Directeur en 1992. En 1997, il devient adjoint au Directeur Général du Crédit. En 2000, il est nommé adjoint au Directeur Général des Opérations, avant d’être promu en 2011 à la direction générale de l’IEDOM et de l’IEOM.
De gauche à droite : M. REMBLIN (directeur de l’agence IEOM de PF), M. ROCHE-TOUSSAINT, Mme RAOULX, M. De SÈZE, Mme AUNOA
La conjoncture économique et sociale du Pays a bien sûr été évoquée, parallèlement à l’action gouvernementale et au plan de redressement que le Pays doit mettre en œuvre.
Après avoir rendudes avis relatifs aux projets de « lois du pays »  sur le surendettement des particuliers, sur le conseil d’administration et la direction des SEM, sur les fonctionnaires de l’État détachés en Polynésie, sur la concurrence, et sur l’urbanisme commercial, le Conseil étudie actuellement trois projets de texte sur le « time-share » touristique, la création d’une commission de conciliation des litiges en matière de consommation, et sur un dispositif de soutien à l’aquaculture.
Monsieur De SÈZE espère revenir au fenua à l’occasion d’un séjour plus long pour visiter les îles Marquises notamment.

Monsieur Nicolas De SÈZE, directeur général de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer, a été reçu au Fare Raumaire par la Présidente Raymonde RAOULX et madame Miri AUNOA, secrétaire du bureau du CESC et représentante des banques locales au sein du collège des entrepreneurs et travailleurs indépendants.

Monsieur De SÈZE a été nommé Directeur Général de l’Institut d’Émission des Départements d’Outre-Mer (IEDOM) et de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer (IEOM) en mars dernier. Son déplacement en Polynésie française entre dans le cadre d’une visite des agences de la région Asie-Pacifique qui l’a précédemment mené en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna. Il est accompagné dans cette courte mission de 3 jours par son directeur adjoint monsieur Francis ROCHE-TOUSSAINT.

Diplômé d’Études Supérieures de Sciences Économiques et de l’Institut d’Études Politiques de Paris, monsieur Nicolas de SÈZE est entré à la Banque de France en 1975. Il rejoint la Direction des Changes en 1989, et sera nommé Directeur en 1992. En 1997, il devient adjoint au Directeur Général du Crédit. En 2000, il est nommé adjoint au Directeur Général des Opérations, avant d’être promu en 2011 à la direction générale de l’IEDOM et de l’IEOM.

De gauche à droite : M. REMBLIN (directeur de l’agence IEOM de PF), M. ROCHE-TOUSSAINT, Mme RAOULX, M. De SÈZE, Mme AUNOA

La conjoncture économique et sociale du Pays a bien sûr été évoquée, parallèlement à l’action gouvernementale et au plan de redressement que le Pays doit mettre en œuvre.

Après avoir rendu des avis relatifs aux projets de « lois du pays » sur le surendettement des particuliers, sur le conseil d’administration et la direction des SEM, sur les fonctionnaires de l’État détachés en Polynésie, sur la concurrence, et sur l’urbanisme commercial, le Conseil étudie actuellement trois projets de texte sur le « time-share » touristique, la création d’une commission de conciliation des litiges en matière de consommation, et sur un dispositif de soutien à l’aquaculture.

Monsieur De SÈZE espère revenir au fenua à l’occasion d’un séjour plus long pour visiter les îles Marquises notamment.