Suivez-nous sur :

  facebook twiter youtubenewsletter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242

 

La reconnaissance par l'Etat des droits des victimes des essais nucléaires français

Rapport 139 CESC

Rapport n° 139/CESC du 15-11-20062.8 Mo

Réforme et modernisation du statut de patenté ou entrepreneur individuel en Polynésie française

Rapport153

pdfRapport153-CESC.pdf1.34 Mo

L'avenir de la Polynésie française face à une gouvernance durable de son patrimoine marin

Rapport-152-CESC-patrimoine-marin

pdfRapport n° 152/CESC du 21/01/20154.30 Mo

L'implantation de jeux de casino en Polynésie française

pdfRapport 149-CESC803.66 Ko

L'emploi des jeunes en Polynésie française

pdfTélécharger PDF4.52 Mo

Feuilletez le document

L'aménagement des plages publiques

 Télécharger PDF 3.08 Mo

Le sport en Polynésie française

pdfTéléchargez le PDF4.03 Mo

Rapport sur la réforme de la PSG

pdfTéléchargez le PDF2.12 Mo

Feuilletez le document

Rapport synthétique de la Conférence des 40 ans du CESC

Page 1 de Livret 40 ans CESC vf

pdf Rapport synthétique de la Conférence du CESC du 11 juillet 2017

Rapport d'activité 2016 du CESC

Rapport d'activité 2016 du CESC

pdfRapport d'activité 20162.34 Mo

Rapport d'activité 2015 du CESC

Rapport d'activité 2015 du CESC

pdfTélécharger le PDF2.19 Mo

RAPPORT D'ACTIVITE 2014

pdfRapport d'Activité 20141.59 Mo

Bilan d'activité 2012

pdfTéléchargez le PDF14.18 Mo

Bilan d'activité 2011

bilan-activite-2011-cesc

pdfTéléchargez le PDF10.28 Mo

Bilan de mandature 2009-2013

Bilan de mandature 2009-2013

pdfBilan de mandature 2009-20133.97 Mo

Derniers rapports en ligne

  • Avis 99/2017 en date du 09/11/17

    sur le projet de « loi du pays » portant diverses mesures en faveur de l’accessibilité foncière

    pdfAvis n°99/2017

  • Avis 98/2017 en date du 09/11/17

    sur le projet de "loi du pays" modifiant le code de l’environnement et fixant les conditions et modalités de création, d’exploitation et de suivi des sites pilotes dénommés « Centres d’Enfouissement Techniques Simplifiés »

    pdfAvis n°98/2017

>> Consultez tous les rapports & avis

Agenda

  • Jeudi 9 novembre 2017

    8h30 - Assemblée plénière : 

    1) Etude avant adoption du projet d'avis sur le projet de "loi du pays" modifiant le code de l'environnement et fixant les conditions et les modalités de création, d'exploitation et de suivi des sites pilotes dénommés centres d'enfouissement techniques simplifiés ;

    2) Etude avant adoption du projet d'avis sur le projet de "loi du pays" portant diverses mesures en faveur de l'accessibilité foncière.

     
  • Mardi 7 novembre 2017

    8h30 - Assemblée plénière :

    1) Examen et adoption d'un projet d'avis sur le projet de "loi du pays" portant modification de la "loi du pays" n°2015-3 du 25 février 2015 modifiée relative aux conditions d'admission au régime de solidarité "RSPF" et au contrôle de leur respect.

    2) Présentation de l'enquête emploi et Budget des familles par l'Institut de la Statistique de Polynésie française.

     
  • Jeudi 17 août 2017

    8h30 - Assemblée plénière : Examen et adoption du projet d’avis sur un projet de « loi du Pays » portant modification du livre II de la partie I du code du travail relatif au contrat de travail et du livre VI de la partie V du code du travail relatif au travail illégal. Le projet d’avis sera présenté par mesdames Marie-Hélène TIRAO et Diana YIENG KOW en leur qualité de rapporteures.

     
  • Mardi 25 juillet 2017

    08h00 - Assemblée plénière : Examen et adoption du projet d’avis sur le projet de "loi du pays" relatif aux aides au secteur de la pêche, présenté par madame Lucie TIFFENAT et monsieur Félix FONG en leur qualité de rapporteurs.

     
>> Consulter tout l'agenda
LUNDI 10 OCTOBRE 2011
ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE
Les membres du Conseil économique, social et culturel étaient réunis ce matin en session plénière pour rendre leur avis sur le projet de « loi du pays » relative à l’intégration des personnels des entités dont la Polynésie française reprend les missions dans le cadre d’un service ou d’un établissement public administratif, en application des dispositions de l’article 1212-5 du code du travail.
Objectif du projet de texte
L’objectif principal du projet de « loi du pays » est d’accompagner les mesures de restructurations décidées par le conseil des ministres en mettant en place un dispositif réglementaire précisant les conditions dans lesquelles devra s’effectuer l’intégration des personnels des démembrements de la Polynésie française dont les missions seront reprises par un service administratif ou un établissement public administratif de la Polynésie française.
Le champ d’application du projet concerne toutes les entités créées par le Pays :
- Établissements publics administratifs (EPA),
- Établissements publics industriels et commerciaux (EPIC),
- Les sociétés (SEM, SA, SAEM), GIE et autres entités créées à l’initiative du Pays.
Les intégrations des ANFA et des agents titulaires d’un CDI de droit privé s’effectuent notamment à partir des dispositions de l’article LP 1212-5 du code du travail en Polynésie française qui  imposent en effet, dans le cas d’une restructuration ayant pour effet de modifier la situation juridique de l'employeur, de reprendre les personnels concernés en respectant les clauses substantielles de leurs contrats de travail, particulièrement en matière de rémunération.
Le projet de « loi du pays » pose par ailleurs les conditions de leur intégration propres à chaque situation rencontrée, tout en voulant s’attacher au respect des prescriptions législatives et réglementaires du statut de la fonction publique de la Polynésie française alors que ce projet y déroge.
Avis non rendu
Le projet d'avis proposé par la commission « Éducation-emploi » ayant été rejeté par un vote défavorable des membres présents, l’avis non adopté n’est pas rendu public, conformément à l'article 32 du règlement intérieur de l'institution.
Les délais réglementaires impartis au Conseil ne lui permettent pas de renvoyer ce projet d'avis en commission.

Les membres du Conseil économique, social et culturel étaient réunis en session plénière pour rendre leur avis sur le projet de « loi du pays » relatif à l’intégration des personnels des entités dont la Polynésie française reprend les missions dans le cadre d’un service ou d’un établissement public administratif, en application des dispositions de l’article 1212-5 du code du travail.

Objectif du projet de texte

L’objectif principal du projet de « loi du pays » est d’accompagner les mesures de restructurations décidées par le conseil des ministres en mettant en place un dispositif réglementaire précisant les conditions dans lesquelles devra s’effectuer l’intégration des personnels des démembrements de la Polynésie française dont les missions seront reprises par un service administratif ou un établissement public administratif de la Polynésie française.

Le champ d’application du projet concerne toutes les entités créées par le Pays :

- Établissements publics administratifs (EPA),

- Établissements publics industriels et commerciaux (EPIC),

- Les sociétés (SEM, SA, SAEM), GIE et autres entités créées à l’initiative du Pays.

Les intégrations des ANFA et des agents titulaires d’un CDI de droit privé s’effectuent notamment à partir des dispositions de l’article LP 1212-5 du code du travail en Polynésie française qui  imposent en effet, dans le cas d’une restructuration ayant pour effet de modifier la situation juridique de l'employeur, de reprendre les personnels concernés en respectant les clauses substantielles de leurs contrats de travail, particulièrement en matière de rémunération.

Le projet de « loi du pays » pose par ailleurs les conditions de leur intégration propres à chaque situation rencontrée, tout en voulant s’attacher au respect des prescriptions législatives et réglementaires du statut de la fonction publique de la Polynésie française alors que ce projet y déroge.

Avis non rendu

Le projet d'avis proposé par la commission « Éducation-emploi » ayant été rejeté par un vote défavorable des membres présents, l’avis non adopté n’est pas rendu public, conformément à l'article 32 du règlement intérieur de l'institution.

Les délais réglementaires impartis au Conseil ne lui permettent pas de renvoyer ce projet d'avis en commission.

Les rapporteurs, messieurs John DOOM et Joël CARILLO, ont tenté en vain de motiver l'avis retenu par la commission

Suivez-nous sur :

  facebook twiter youtubenewsletter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40416500
FAX : +689 40419242