A l’occasion d’une visite de courtoisie, la Présidente du CESC, madame Raymonde RAOULX a reçu monsieur Nicolas ONIMUS, nouvellement installé dans ses fonctions de magistrat rapporteur auprès de la Chambre Territoriale des Comptes (CTC) de la Polynésie française.

Avant sa prise de fonctions le 6 septembre dernier,  monsieur ONIMUS avait exercé au sein des Chambres Régionales des Comptes de Franche-Comté et de Rhônes-Alpes. Ce jeune spécialiste des audits et de la certification des comptes fera bénéficier la CTC de son expérience du secteur industriel et commercial.

Le tout premier contrôle de la gestion de la quatrième institution du Pays répond à une procédure normale inscrite dans la loi organique. Les comptes administratifs ainsi que le fonctionnement des exercices 2005 à 2011 seront audités d’ici peu puisque le président de l'institution est ordonnateur du budget depuis 2005.

Le budget du CESC est alimenté par une dotation allouée par le Pays. Pour l’exercice 2011 il s’élève à 96 millions de francs CFP. Pour répondre aux besoins réels de son fonctionnement, l’Assemblée de la Polynésie française vient d’octroyer 40 millions F CFP au collectif budgétaire.