MARDI 6 SEPTEMBRE 2011
RENCONTRE AVEC JEAN-CLAUDE CLARK ET EVELYNE MURAT
La  Présidente Raymonde RAOULX a reçu monsieur Jean-Claude CLARK et madame Evelyne MURAT, sa compagne, au siège du CESC.
De gauche à droite : monsieur Jean-Claude CLARK, madame Raymonde RAOULX, et madame Evelyne MURAT
Ils émettent le vœu que les retraités obtiennent un jour le droit de siéger au sein du conseil d’administration de la CPS, arguant que ceux-ci continuent de cotiser même s’ils sont à la retraite. Tout comme les retraités de l’État installés en Polynésie française du reste.
Le nombre de retraités en Polynésie française est estimé à environ 30.000 personnes. Ce chiffre devrait doubler à l’horizon 2014.
La Présidente conçoit ce point de vue et les informe qu’un représentant des retraités siège déjà au CESC. Elle les invite à prendre l’attache des élus de l’Assemblée de la Polynésie française pour les convaincre et les inviter à porter une proposition de loi en ce sens. Celle-ci devrait être soumise à l’avis du CESC.

La Présidente Raymonde RAOULX a reçu monsieur Jean-Claude CLARK et madame Evelyne MURAT, sa compagne, au siège du CESC.

De gauche à droite : monsieur Jean-Claude CLARK, madame Raymonde RAOULX, et madame Evelyne MURAT

Ils émettent le vœu que les retraités obtiennent un jour le droit de siéger au sein du conseil d’administration de la CPS, arguant que ceux-ci continuent de cotiser même s’ils sont à la retraite. Tout comme les retraités de l’État installés en Polynésie française du reste.

Le nombre de retraités en Polynésie française est estimé à environ 30.000 personnes. Ce chiffre devrait doubler à l’horizon 2014.

La Présidente conçoit ce point de vue et les informe qu’un représentant des retraités siège déjà au CESC. Elle les invite à prendre l’attache des élus de l’Assemblée de la Polynésie française pour les convaincre et les inviter à porter une proposition de loi en ce sens. Celle-ci devrait être soumise à l’avis du CESC.