VENDREDI 20 MAI 2011
RENCONTRE AVEC MARC GENIEZ
A l’occasion d’une visite de courtoisie, la Présidente du CESC, madame Raymonde RAOULX, a reçu monsieur Marc GENIEZ, secrétaire général et membre fondateur de la Fédération Autonome de l‘Éducation Nationale (FAEN).
Madame Diana YIENG KOW l’accompagnait en sa qualité de secrétaire générale du Syndicat Territorial des Instituteurs, Professeurs et Agents de l’Éducation Publique (STIP-AEP) affilié à la FAEN depuis 1992. Elle est en outre la première Vice-présidente du CESC.
Créée en 1990, la FAEN regroupe de nombreux syndicats métropolitains de l’enseignement public, et pas des moindres : Syndicat National des Écoles Publiques (SNEP), Syndicat National des Collèges et Lycées (SNCL),  Syndicat National des Personnels Techniques et Ouvriers (SNPTO), Syndicat National Autonome des Personnels d’Administration et d’Intendance (SNAPAI), Syndicat Indépendant des Personnels de Direction de l’Éducation Nationale (SIPDEN).
Arrivé sur le territoire en début de semaine, monsieur GENIEZ participe depuis hier au congrès du STIP-AEP. Il a rencontré le Haut-Commissaire et sera reçu par le ministre Jacky BRYANT, en l’absence du ministre de l’éducation actuellement en mission à Paris.
Outre la suppression de l’ITR, de nombreux sujets préoccupent le Secrétaire général et le monde de l’éducation polynésien, notamment la retraite additionnelle de la Fonction Publique (RAFP), la lutte contre l’échec scolaire, la formation continue des enseignants, l’arrêt définitif de l’école normale,la formation initiale à l’IUFM.
Pour améliorer l’emploi de manière globale en Polynésie, monsieur GENIEZ souhaite que l’offre soit mise en adéquation avec les vœux d’orientation des nouveaux diplômés. Ainsi, il considère que les employeurs doivent être en mesure de planifier sur le court, moyen et long terme leurs besoins en la matière. La crise traversée par le Pays ne permet malheureusement pas aux professionnels une très grande visibilité sur l’évolution de leurs activités.
Enchanté d’effectuer son troisième séjour en Polynésie, monsieur GENIEZ quittera Tahiti dès demain.
De gauche à droite : madame Diana YIENG KOW, monsieur Marc GENIEZ et madame Raymonde RAOULX

A l’occasion d’une visite de courtoisie, la Présidente du CESC, madame Raymonde RAOULX, a reçu monsieur Marc GENIEZ, secrétaire général et membre fondateur de la Fédération Autonome de l‘Éducation Nationale (FAEN).

Madame Diana YIENG KOW l’accompagnait en sa qualité de secrétaire générale du Syndicat Territorial des Instituteurs, Professeurs et Agents de l’Éducation Publique (STIP-AEP) affilié à la FAEN depuis 1992. Elle est en outre la première Vice-présidente du CESC.

Créée en 1990, la FAEN regroupe de nombreux syndicats métropolitains de l’enseignement public, et pas des moindres : Syndicat National des Écoles Publiques (SNEP), Syndicat National des Collèges et Lycées (SNCL),  Syndicat National des Personnels Techniques et Ouvriers (SNPTO), Syndicat National Autonome des Personnels d’Administration et d’Intendance (SNAPAI), Syndicat Indépendant des Personnels de Direction de l’Éducation Nationale (SIPDEN).

Arrivé sur le territoire en début de semaine, monsieur GENIEZ participe depuis hier au congrès du STIP-AEP. Il a rencontré le Haut-Commissaire et sera reçu par le ministre Jacky BRYANT, en l’absence du ministre de l’éducation actuellement en mission à Paris.

Outre la suppression de l’ITR, de nombreux sujets préoccupent le Secrétaire général et le monde de l’éducation polynésien, notamment la retraite additionnelle de la Fonction Publique (RAFP), la lutte contre l’échec scolaire, la formation continue des enseignants, l’arrêt définitif de l’école normale,la formation initiale à l’IUFM.

Pour améliorer l’emploi de manière globale en Polynésie, monsieur GENIEZ souhaite que l’offre soit mise en adéquation avec les vœux d’orientation des nouveaux diplômés. Ainsi, il considère que les employeurs doivent être en mesure de planifier sur le court, moyen et long terme leurs besoins en la matière. La crise traversée par le Pays ne permet malheureusement pas aux professionnels une très grande visibilité sur l’évolution de leurs activités.

Enchanté d’effectuer son troisième séjour en Polynésie, monsieur GENIEZ quittera Tahiti dès demain.

De gauche à droite : madame Diana YIENG KOW, monsieur Marc GENIEZ et madame Raymonde RAOULX