Dans le cadre des réformes imposées par une situation budgétaire en déséquilibre, le Pays a lancé en janvier 2011 un chantier de refonte du service public piloté par l’Inspection générale de l’administration (IGA).

Le 22 mars dernier, le Président du Pays consultait le Conseil économique, social et culturel pour connaître les propositions et orientations de la société civile organisée sur le périmètre du service public et les modalités de son organisation.

Au terme du délai d’étude d’un mois, le CESC concluait que cette question doit faire l’objet d’une étude en profondeur par politique sectorielle (santé, social, agriculture, logement, etc.). Le CESC observe que de nombreux travaux approfondis, s’appuyant parfois sur une large consultation des acteurs locaux, ont déjà été réalisés (États généraux, rapport Bolliet, Chambre territoriale des comptes, etc.). Il constate que l’absence d’un véritable projet de société ne donne pas de visibilité sur les orientations d’une refonte du service public.

Les Assises du service public mises en place par l’IGA visent aujourd’hui à obtenir la contribution du plus grand nombre sur cette question d’importance.

A l’invitation du Président du Pays, le CESC a été convié à rendre compte de ses conclusions lors de l’ouverture des Assises ce matin.

Ainsi, la rapporteure de l’avis sur le périmètre du service public, madame Alice PRATX-SCHOEN, a fait lecture des observations et recommandations du Conseil devant un auditoire très à l’écoute.

Les ateliers s’attelleront dès ce soir à réfléchir et proposer des pistes de solutions détaillées, cohérentes et nécessaires à l’élaboration d’un plan d’action. Les conclusions seront révélées lors de la restitution du 23 juin prochain.

Madame Alice PRATX-SCHOEN, rapporteure et membre du CESC

Un auditoire très à l'écoute