Suivez-nous sur :

  facebook twitter youtube newsletter twitter twitter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40 416 500
FAX : +689 40 419 242

 

Rapport : "Le diabète : un défi vital pour la Polynésie"

P1 CESEC V1

pdf Rapport "Le diabète : un défi vital pour la Polynésie"

Rapport synthétique de la Conférence des 40 ans du CESC

Page 1 de Livret 40 ans CESC vf

pdf Rapport synthétique de la Conférence du CESC du 11 juillet 2017

La reconnaissance par l'Etat des droits des victimes des essais nucléaires français

Rapport 139 CESC

Rapport n° 139/CESC du 15-11-20062.8 Mo

Réforme et modernisation du statut de patenté ou entrepreneur individuel en Polynésie française

Rapport153

pdfRapport153-CESC.pdf1.34 Mo

L'avenir de la Polynésie française face à une gouvernance durable de son patrimoine marin

Rapport-152-CESC-patrimoine-marin

pdfRapport n° 152/CESC du 21/01/20154.30 Mo

L'implantation de jeux de casino en Polynésie française

pdfRapport 149-CESC803.66 Ko

L'emploi des jeunes en Polynésie française

pdfTélécharger PDF4.52 Mo

Feuilletez le document

L'aménagement des plages publiques

 Télécharger PDF 3.08 Mo

Le sport en Polynésie française

pdfTéléchargez le PDF4.03 Mo

Rapport sur la réforme de la PSG

pdfTéléchargez le PDF2.12 Mo

Feuilletez le document

Rapport d'activité 2018 du CESC

pdf Rapport d'activité 2018

Rapport d'activité 2017 du CESC

 Couv avant WEB

pdf Rapport d'activité 2017

Rapport d'activité 2016 du CESC

Rapport d'activité 2016 du CESC

pdfRapport d'activité 20162.34 Mo

Rapport d'activité 2015 du CESC

Rapport d'activité 2015 du CESC

pdfTélécharger le PDF2.19 Mo

RAPPORT D'ACTIVITE 2014

pdfRapport d'Activité 20141.59 Mo

Bilan d'activité 2012

pdfTéléchargez le PDF14.18 Mo

Bilan d'activité 2011

bilan-activite-2011-cesc

pdfTéléchargez le PDF10.28 Mo

Bilan de mandature 2009-2013

Bilan de mandature 2009-2013

pdfBilan de mandature 2009-20133.97 Mo

Affichage article

Avis N° 29/2019

Projet de loi du pays relative à l’organisation de la filière vanille

Commission Développement du territoire

Sans avis qualifié

Rendu le 05/12/2019

Thème

Polynésie française

Résumé

La filière de la vanille joue un rôle économique et social en Polynésie française, en particulier dans l’archipel des îles Sous-Le-Vent où se situent 90% des exploitations. Le défi consiste à inscrire la vanille dans une démarche durable de qualité en favorisant la création de richesses, d’emplois pérennes et le développement de la filière. Le projet de loi du pays soumis à la consultation du CESEC vise à moderniser l’organisation et le fonctionnement de la filière vanille avec pour objectif constant d’inscrire « la promotion de la vanille dans une optique qualitative » et d’améliorer les conditions de production, de préparation et de commercialisation. Le CESEC considère que l’action publique en faveur de la filière de la vanille engagée depuis des décennies mérite un bilan évaluatif et un état des lieux plus complet et précis, en fiabilisant notamment les données portant sur la production, la préparation et l’exportation. En l’état, il ne dispose pas de tous les éléments d’appréciation de la politique mise en oeuvre et n’est pas certain que le projet de loi du pays proposé contribue de manière efficiente aux objectifs poursuivis. Le CESEC s’interroge sur l’opportunité d’encadrer les autres variétés de vanilles cultivées en Polynésie française à ce jour et celles à venir, ou de se limiter à la seule espèce Vanilla x tahitensis. Il ne dispose pas d’éléments d’informations par genres de vanilles cultivées et créées, en matière de production et de commercialisation. Comme indiqué précédemment, la tenue de registres et l’obligation de déclaration constituent des formalités administratives qui pèsent sur le temps de travail des agriculteurs et sur leur activité. La véracité des registres pourrait d’ailleurs s’avérer difficile à contrôler en pratique. Aucun élément d’information n’apparaît concernant le nombre d’agents de contrôle prévu en rapport avec le nombre d’exploitations existantes et à venir. Le CESEC est défavorable à la mise en place de la taxe dénommée DSVE de nature à peser sur les exportations, au lieu de les encourager. Concernant l’exportation de la vanille immature ou non préparée, de l’espèce Vanilla x tahitensis, il considère que les conditions de qualité du produit exporté ne pourront pas être garanties. Selon certains acteurs audités, le projet d’avis n’aurait pas fait l’objet d’une consultation de l’ensemble des professionnels de la filière. Le CESEC considère que l’avenir de la filière vanille est étroitement lié à la mise en oeuvre d’un partenariat à la fois rénové et fructueux entre les pouvoirs publics et le monde agricole. Il souligne que les richesses créées dans la filière vanille doivent profiter équitablement à l’ensemble des acteurs concernés. Le CESEC s’interroge enfin sur l’efficacité de l’établissement Vanille de Tahiti dont les dépenses représentent près de 50 % de la valeur de la production de vanille préparée exportée7 en 2018. Tel est l’avis du CESEC sur le projet de loi du pays relative à l’organisation de la filière vanille.

Documents Liés :

Avis
Avis n°29-2019.pdf


Suivez-nous sur :

  facebook twitter youtube newsletter twitter twitter

 

Lundi à jeudi de 8h à 17h
Vendredi de 8h à 16h

Standard : +689 40 416 500
FAX : +689 40 419 242